365 — page 34

365_034.jpg

34ème page de 365. Conclusion de la série sur les pipes, un Alucard (Hellsing), le reste est laissé à ton interprétation.

Un penseur assis va plus loin qu’un homme qui marche au hasard

Un sujet revient constamment sur les blogs que je lis: la procrastination, ou l’art de reporter à demain et de faire autre chose que ce que l’on voudrait. J’en ai moi-même souffert, au point de laisser les choses s’entasser autour de moi, et les tâches en retard s’accumuler.

Mon projet de 365 a pour but dès l’origine de créer une habitude, comme une longue chaîne construite lentement, maillon par maillon.  Faire un dessin par jour, aussi simple et médiocre qu’il puisse être, pourvu qu’il existe. Bien que 365 ait connu des pannes, le fait de ne pas abandonner s’est révélé très positif pour mon état d’esprit. Ces actions ont été des graines qui ont fait pousser de nombreuses réflexions, de nombreuses envies, et le courage pour les réaliser.

En avant!

Je passe depuis peu à l’étape suivante. J’ai donc changé ma façon de m’organiser: gestion de mon courrier, de mon temps de jeu (que j’ai énormément réduit), rangement de mes affaires… j’ai repris toute sorte de choses qui trainaient depuis longtemps et je les ai expédiées en trois mois: dentiste, inscription à un club, papiers administratifs… J’ai fait une liste des choses à faire d’ici la fin de l’année, et je m’y emploie.

Ceci mérite un article à part, mais je tenais à faire cette affirmation: puisque ma décision est prise, que ceux qui sont sur le chemin se poussent.

Archives

Alexandre Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font... *