Joyeux Halloween!

Comme chaque année… Non, j’ai déjà écrit ça en 2013. J’ai dit que ce n’était pas fini, et j’avais raison. Ce n’est pas fini.

Votre rêve ne vient pas à vous quand vous croyez être prêt. Il vient s’écraser aux carreaux de votre fenêtre et son regard vous juge et le battement courroucé de ses ailes vous empêche de fermer l’œil la nuit. Et ce cri, ce cri! Maintenant! Maintenant!

Pourtant, vous ne lui ouvrez pas. Pourquoi?

Nous avons tous de bonnes raisons pour expliquer que non, c’est impossible maintenant, je le ferai plus tard. Mais plus tard n’existe pas, quelqu’un a volé le futur de votre enfance : Days of Future Past se déroule en 2013.

Pourquoi non? Le sublime du pourquoi non a suffit autrefois contre des armées innombrables.

Un mécanicien qui venait de quitter de son travail m’a dit un jour: « si tu veux t’exercer à être fictif quelques temps, tu comprendras que tes personnages fictifs sont parfois plus réels que
les gens possédant des corps et des cœurs battants. »

J’ai fait un rêve cette nuit. Un enfant donne à un autre enfant un livre en couverture duquel un enfant est dessiné en train de lire. L’enfant remarque que l’enfant en couverture a le visage de l’enfant qui lui a donné le livre et que ce visage est aussi celui que reflète son miroir.

Il y a deux Alexandre. Le premier a posté de temps à autre sur ce blog, le second vient de passer une nuit blanche à écouter les morts parler à la radio.

halloween2014Le premier rêve de faire quelque chose de sa vie, le second vient de passer le mois à travailler sur ses projets. Lequel est le plus réel?

Alors, qui a peur du Doktor Sleepless?

Archives

Alexandre Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font... *