Catégorie : Dossiers BD

BD conseillées

22 mars 2008 / / Dossiers BD

strangersinparadise4_30072002.jpgMidnightNationINT01.jpgUruseiYatsuraLamu4_19112005.jpgUsagiYojimbo6_24092005.jpgdecapeetdecrocs05couv.jpggto01g_09022003.jpgplanetary01_24032004.jpgsoleil1.jpg

STRANGERS IN PARADISE (Terry Moore/Akiléos): Que dire? SIP est un authentique chef d’oeuvre du 9e art. Pourquoi ? Parce que l’histoire d’amitié et d’amour entre les trois personnages principaux est incroyablement bien écrite. Un mot sur l écriture de cet ovni. l’auteur s’accorde toutes les libertés narratives qui lui serviront à rendre au mieux les émotions des protagonistes. de la nouvelle illustrée au poèmes sur pleine planche en passant par les bonds sporadiques dans le temps, tout est bon pour rendre l’intrigue plus passionnante. Car loin d’être des « ruses » narratives, l’histoire se nourrit de cette diversité des humeurs qui apportent ce « vivant » et cette « chair » à l’ensemble. L’émotion se fait vibrante pour s’aérer subtilement par la suite au contact de la cocasserie du quotidien des héros. Les multiples rebondissements sentimentaux nous attache irrémédiablement à Katchoo, David et Francine, sorte d’avatars d’Archie et ses copines, comme quoi les triangles amoureux ne se démodent jamais. Damien le vendeur d’Astro city à Lille me disait quand je lui demandai ce que pouvait bien raconter SIP, que c’était une « tranche de vie » qu’on ne pouvait résumer à un genre particulier. L’auteur explose si bien toutes les limites qu’on se prend à rêver à la liberté d’action dont il pu jouir. Aucun éditeur n’ a dû jouer les trouble-fête sur un tel objet. Strangers in Paradise est la définition et l’achèvement de ce que j’appelle une « oeuvre d’auteur », un modèle du genre qui ne contient aucun défaut dans l’exécution (comme Maison Ikkoku). un autre stade de la bande dessinée. Plus Haut, Plus grand! Dieu que l’humanité est belle quand elle est écrite par Terry Moore…. Une citation: …Dix ans. Je sens ses cheveux dans le vent, l’odeur de l’hiver. D’un coup, je me rends compte que je n’ai pas respiré depuis dix ans.
Lire l’article MES COMBATS ! En allemand, ç’est vulgaire…(partie 4)

9 mars 2008 / / Dossiers BD

Dans cette liste se rangent les albums ou séries que je lis volontiers de bon coeur avec un plaisir toujours renouvelé. Ils ne sont pas révolutionnaires mais possèdent généralement une solide qualité graphique et une narration carrée. Généralement ça ne suffit pas pour obtenir un prix dans quelque festival que ce soit, alors j’ai décidé de les saluer ici.

300.jpgCobraTheSpacePirate5_15122007_220630.jpgNickyLarson3_09112003.jpgSpirale1_15072004.jpgadeleblancsec01couv.jpgcomanche09couv.jpginnommablespremieresmaquettesintegrale.jpgsoda01r.jpgspidermanultimate01couv.jpg

300 (Franck Miller-Lynn Varley/Vertige graphique): Quel bonheur! d’un coté 300 soldats grecs et de l’autre 15 millions de salopards! Voilà un bel écrin au format italien (en longueur) pour nous raconter la bataille des Thermopyles. La narration emphatique à souhait souligne le coté épique et hollywoodien d’ une aventure humaine pleine d’excès. le graphisme donne aux silhouettes le coté caricatural nécessaire pour incarner plus des figures emplies de grandeur et de démesure que des personnages historiques. Xerxes couvert de bijou n’est plus que l’idée du tyran mégalomane. Comme d’habitude Miller découpe savamment ses planches jusqu’à atteindre une perfection rare dans le monde du 9e art. on voit bien l’élève appliqué de Will Eisner qui a mûri sa propre oeuvre en y injectant ses propres obsessions. Violent et instinctif, Miller icarne le meilleur de l’école américaine: Drame, action, grande phrases (ici empruntés à Hérodote) et efficacité d’un langage hérité du journalisme. Une réplique: Le Perse: « Cent nations s’abattront sur vous! Nos flèches masquerons le soleil ! » Le Grec:  » Alors, nous combattrons à l’ombre! » Lire l’article LES TITRES A LIRE AU COIN DU FEU (PARTIE 3)

18 février 2008 / / Dossiers BD
4 février 2008 / / Dossiers BD