EDDY’S MENTAL MUD 2

Une joyeuse et bonne année à tout le monde

et surtout à toi lecteur…

Début d’année, début de décennie. C’est l’heure des bilans. je ne m’étendrais pas sur le mien. cette année j’ai rien foutu…rien.  

Je ferai certainement plus cette année, pas trop dur à réaliser ça.

Jai vu tout un tas de bilans sur le net et notamment sur « comic book ressources » . Au rayon des 100 meilleures « storylines », la première place revient sans surprise à la vache sacrée « WATCHMEN ». Soit! La seconde elle, a été attribuée à la « DARK PHOENIX SAGA » des « X-MEN ». oh misère que retirer de cela. On ne fait que de la mierda depuis 1985?ou alors, les fans de comics entrent dans les ordres et endossent le dogme des oeuvres imposées. Personnellement WATCHMEN me fatigue, je ne trouve pas ça « vivant ». Cette bd inaugure l’ère du comics qui parle de lui même dans une espèce d’auto-satisfaction narcissique en même tant que d’un regard jeté vers le passé jetant ses rayons d’un « golden age » désormais inaccessible. WATCHMEN est en même temps un essai sur le super-héros américain qu’une dramaturgie moderne et innovante. C’est dense, complexe, travaillé à outrance mais… car il y a un « mais », on tombe de l’Everest avec cette chute indigente à base de limace géante. TOUT CA POUR CA!

Ensuite, je n’aime pas en temps que lecteur être pris de haut et prendre des leçons. Je trie moi même entre les oeuvres de qualité « supérieure », les bd fun selon mes propres humeurs et mon indulgence du moment.

Je compare souvent les comics américains aux pulps, comme s’ils étaient le pendant historique et imagé de cette littérature. A la réflexion, C’EST le pendant imagé de la sf américaine des années 30/40, elle même été publiée dans des magazines de presse périodique. l’imagination en avant, la technique subsidiaire, l’auteur dans le sombre espace exigu de son bureau encombré et poussiéreux fait exploser l’Atome de son cerveau pour en libérer toute l’énergie adolescente sur de minces et fragiles feuilles de papier blanc. Ainsi sont nés les univers de DUNE, de TSCHAÏ, HYPERBOREE, de FONDATION et d’un même élan, la forteresse de solitude, la zone négative, le Surfeur d’Argent, les cités d’Atlantis, les quatrième mondes,les ETERNELS.  Asimov, Zelazny, Buscema, Kirby et Lee: même combat! Souvent on voit ces parents se rencontrer fugacement et on voit KAMANDI souscrire à la PLANETE DES SINGES de Pierre Boule, Les X-MEN répondre aux « PLUS QU’HUMAINS » de Strurgeon, Tarzan, Conan et Zorro renaître en fascicules du 9e art bavant leurs encres sur des doigts émus. Neil Gaiman fait d’ailleurs d’intelligents sauts de puce entre ces deux formes d’expression et fusionne le propos dans l’imposant « AMERICAN GODS ». Il nous appartient aujourd’hui de faire avancer les choses et cesser d’analyser de façon nombriliste le médium que nous adorons. Créons! Imaginons des choses. Laissons les incontestables chefs-d’oeuvres que sont PLANETARY, TOM STRONG, SUPREME mais trop analystes pour de nouveaux super héros. Tournons le dos aux majors qui n’en finissent pas de crever et ré-oxygénons nous avec de nouveaux visages. Vive INVICIBLE, Vive DYNAMO5, Vive EMPOWERED, Vive SAVAGE DRAGON, Vive NOBLE CAUSES, Vive GODLAND,Vive JERSEY GODS, Vive GOD COMPLEX, Vive IREEDEMABLE, Vive INCORRUPTIBLE, Vive FEAR AGENT, et vive cadra21…. bon bon d’accord , je retourne dans mon trou, mais un jour…

Un jour…

Archives

Eddy Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Combien font... *